Êtes-vous certaine de vouloir vous revendiquer « NAPPY » ?

Le mot Nappy : une insulte pour les afro-américaines, une fierté pour les françaises afro-caribéennes.

Il y a quelques années, je me baladais avec un ami afro-américain dans les rues de St Petersburg aux Etats-Unis. Sur notre trajet, j’ai aperçu une femme aux cheveux naturels, je me suis alors exclamée « Wow I like her hair, I think she is Nappy ! » (J’adore ses cheveux, je pense qu’elle est Nappy !).

Mon ami m’a alors repris en m’expliquant qu’aux Etats-Unis, personne n’utilisait le mot Nappy, qu’il s’agissait d’une insulte. J’ai alors rétorqué que ce mot signifiait Natural and Happy (naturel et heureuse) et qu’il n’y avait aucun mal à l’employer. En effet, en France, les femmes ont tendance à utiliser le mot Nappy pour qualifier les cheveux naturels. Il suffit de taper ce mot sur Google pour tomber sur des milliers de contenus : blogs, sites internet, vidéos Youtube et même noms de marques.
Or, après avoir écouté les explications de mon ami, il était clair que ce même terme qui fait la fierté des françaises a une signification tout autre, et particulièrement négative outre Atlantique.

Dans cet article, je vais tenter de vous donner la véritable signification du mot Nappy, pour les américains et plus spécifiquement, pour les afro-américaines. Croyez-moi, vous risquez d’être surpris.

 

Un terme péjoratif qui remonte à l’esclavage

Le mot Nappy trouve son origine dans le mot Nap qui fait référence à une surface qui n’est pas nette sur un tissu. Comme le velours ou une surface composée de fils courts qui ont été brossés dans une direction. Puis, vers la fin du XVe siècle, le mot Noppigh est apparu en Hollande ainsi que le mot Noppich en Allemagne : il s’agissait d’un adjectif pour désigner un tissu dont la couche/surface pouvait être taillée.

C’est vers la fin du XVIIIe siècle, pendant l’esclavage, que les américains ont commencés à utiliser le mot Nappy head pour désigner les cheveux des noirs. Ils les comparaient au tissu, à la fourrure ou à des vêtements avec des poils d’animaux. Par conséquent, il s’agissait clairement d’un attribut négatif qui contrastait avec la norme du cheveu lisse.
« Si vos cheveux n’étaient pas raides, on vous qualifiait de Nappy. Les cheveux Nappy signifiaient que la personne n’était pas belle ni désirable. » d’après Nsenga Burton, professeur de communication à Goucher Collège, Baltimore, USA.

 

Un terme négatif encore aujourd’hui aux États-Unis

Si vous utilisez ce terme aux États-Unis en face de la mauvaise personne, cela risque de vous exploser au visage... En 2007, Don Imus, animateur radio et humoriste, en a fait les frais lorsqu’il a qualifié l’équipe féminine de basketball de l’Université Rutgers de « Nappy-Headed hos ». Ces propos ont généré une vive polémique aux États-Unis. Don Imus a, par la suite, présenté ses excuses. Il a reconnu avoir tenu des propos inappropriés, offensants, irréfléchis et stupides.

En 2011, une fille a tweeté pour demander pourquoi les cheveux de Rihanna étaient si Nappy sur la couverture de son album. Voici la réponse de Rihanna « Cuz I’m black bit*h !!!! » (parce que je suis noire … !!!! ).

Ce tweet est encore visible aujourd’hui, sur le compte officiel de l’artiste :

Nous pouvons donc constater que la blessure profonde relative au mot Nappy qui a pris naissance pendant l’esclavage est encore vive aujourd’hui dans l’esprit des afro-américains.

Ce terme, encore perçu de manière négative aux États-Unis, est utilisé principalement pour se moquer et non pour complimenter. Pour certains afro-américains, c’est un terme offensif, pour d’autres il s’agit même d’une insulte. Une chose est certaine, la plupart des afro-américains ne semblent pas porter ce mot dans leur cœur.

Voici la définition que nous avons trouvé du mot Nappy dans the Free Dictionary : « Often Offensive. Tightly curled or coiled ». En effet, la définition fait mention du terme offensif. De plus, certains afro-américains ont même suggéré que le mot Nappy soit retiré du dictionnaire.

L’équipe Fibrany est partie à la rencontre de femmes Afro-Américaines afin de les interroger sur le mot Nappy.

Nous avons interrogé plusieurs personnes et ce qui en est ressortie est que le mot Nappy a une connotation extrêmement négative. Il est même parfois interdit de prononcer ce mot dans certains centres de formations sur les cheveux aux États-Unis.

Voici une vidéo de quelques-unes des personnes que nous avons interrogées.

Interview des Afro-américaines sur le mot Nappy

Vous vous êtes inscrit avec succès !
Cet e-mail a été enregistré